A toutes fins utiles, je préviens les passionnés inconditionnellement inconditionnels de foot que dans le texte qui suit, il ne sera jamais fait mention de prés ou de loin à des termes ou techniques footballistiques, mais uniquement de langage du corps…

Que peut-on faire, en ce moment, quand on ne s’intéresse pas spécialement au football? Ben on s’amuse comme on peut et on tente de joindre l’utile à l’agréable, et on écrit pour ceux qui, comme moi, ont envie de s’occuper autrement qu’en regardant des match à la télé. Je ne peux pas résister, je l’avoue, à profiter de l’occasion, pour vous inviter de “l’autre côté du miroir”, et faire le focus sur des aspects de l’Euro qui ne concernent pas le football. La tentation était trop grande!

Voici donc cet article portant sur le décodage corporel d’une des posture de Didier Deschamps pendant ce 1er match de l’équipe de France (cf photo en tête d’article) , ce vendredi 10 juin 2016 au soir. Double pression pour ce sélectionneur : Match d’ouverture de l’Euro 2016 ET premier match de l’équipe de France. Avec une équipe qu’il a lui-même constitué.

Langage du corps ou langage non-verbal.

Ces derniers temps, nous voyons beaucoup circuler ici et là sur les réseaux sociaux en particulier et sur internet en général, des articles, des vidéos et divers contenus sur ce sujet. Je crois que c’est un domaine qui intrigue, qui fascine mais qui peut faire un peu flipper aussi. Alors, tout un chacun a envie d’avoir quelques notions ici ou là, histoire d’être rassuré sur les intentions de son interlocuteur ou même de son auditoire professionnel.

Personnellement, j’ai été initié à la communication non verbale, il y a de cela quelques années, à plusieurs reprises, lors de mes formations de comédienne professionnelle, dans “ma vie d’avant”. Et je me suis particulièrement intéressée aux travaux et recherches de Paul Eckmann, que j’avais déjà découvert durant mes études universitaires en psychosociologie.

Le saviez-vous? Le corps ne ment jamais! 

De nombreuses études ont démontré que le corps ne mentait jamais. Si vous devez tenir compte de ce que vous dit quelqu’un, écoutez (observez) son corps plutôt que ce que vous dit sa bouche, parce que parfois ils ne disent pas la même chose. Alors, bien sûr, il ne faut pas tomber dans une analyse sauvage et inappropriée. Toujours resituer le langage du corps d’une personne dans le contexte dans lequel elle évolue au moment “M”. 

Incongruité et congruence

Si cela vous intéresse, il y a quelques semaines, j’ai déjà écris un article : “Le charisme et l’aisance: on en parle” où j’analysais l’expression émotionnelle du visage de Mark Zuckerberg à deux étapes différents de sa vie, lors d’un contexte identique de prise de parole en public.

.En décodage non verbal, on parle de “congruence” quand un individu est en accord avec ce qu’il pense, ce qu’il dit ET ce qu’il montre. L’incongruité sera l’inverse. Il vous est, peut-être, déjà arrivé vous vous soyez dit après un entretien avec quelqu’un… “Ouh, celui là! Je ne le sens pas du tout!” La raison peut en être que, sans pouvoir l’analyser techniquement,  vous avez ressenti un décalage de congruence chez cet individu… Peut-être!

A noter: Développez votre sens de l’observation, afin d’affiner votre regard, si vous voulez que le langage du corps n’est plus de secret pour vous 🙂

Un exemple concret

Si  votre interlocuteur à qui vous demandez de compléter un dossier pour la réunion de 10 h, vous dit “oui oui, vous pouvez compter sur moi, il sera prêt à l’heure” et qu’EN MÊME TEMPS sa tête bouge légèrement de gauche à droite, principe qui accompagne en général un “non” verbal. Alors, posez-vous quelques questions, parce que quoi qu’il en soit, cette personne n’est pas convaincue par ce qu’elle dit :

  • Soit elle sait qu’elle n’aura pas le temps de le faire mais elle n’ose pas vous le dire,
  • Soit c’est une personne qui ne sait pas dire “non” avec sa bouche en général, donc subit sa bonne volonté et les tâches à accomplir s’accumulent.
  • Soit elle veut vous faire plaisir, et là ça peut devenir compliqué.
  • Soit elle veut être tranquille, et elle vous dit “oui” pour avoir la paix…

Posez-lui des questions qui amènent des réponses factuelles, pour en savoir un peu plus, par exemple sur la manière dont elle va s’y prendre pour accomplir votre demande, ou pour savoir si elle a d’autres tâches à accomplir avant celle-ci… De votre côté, soyez très clair sur l’échéance concrète, ça peut aider.

M. Didier Deschamps : dans quel état êtes-vous donc ? 

La photo que j’ai choisi de prendre pour support d’analyse a été prise après 5 min de reprise de la deuxième mi-temps, environ 12 min avant le premier but de l’équipe de France. Cette photo m’intéresse beaucoup à de nombreux titre:

Gros plan sur des corps qui parlent

Sélectionneur, le rôle de Didier Deschamps est d’élaborer, avec son équipe, une tactique de jeu en fonction de l’équipe adverse. Pour cela,  il s’est constitué une équipe d’adjoints dont l’entraîneur adjoint: Guy Stephan, son bras droit.

Marketing de Soi et langage du corps - Corinne Blanc-Faugère

A: Pour situer dans le contexte : Didier Deschamps est en train de regarder son équipe qui joue sur le terrain. Jusque là, le jeu ne décolle pas vraiment. Les enchaînements de balle ne sont  très construit chez les Français, mais ils assurent quand même la défense, puisqu’ils n’ont pas encaissés de but, au delà de ne pas en avoir marqué. Bon…

B: Guy Stephan regarde la même chose que Didier Deschamps ET au même moment!

Et pourtant, ces deux hommes ne vivent pas le même match, ce sont leurs corps qui nous le disent.

La différence d’implication des 2 protagonistes: Que voit-on ? 

A –  Pour Didier Deschamps: Je vous propose qu’on fasse une sorte de “scanner” du bas vers le haut:

  • Les jambes: Croisées au niveau du genou, bon, cela peut vouloir dire plusieurs choses:
    • Soit une posture de fermeture
    • Soit une posture “sociale” pour se donner une contenance, lorsque l’on est assis.
  • Les bras: Intéressant!  Les bras sont reliés l’un à l’autre par les mains croisées… Posture qui peut rappeler, comme les jambes, une posture “sociale”, sauf que là, les mains croisées viennent comme “verrouiller” les jambes déjà croisées! On commence à avancer sur les indices de “l’état” émotionnel de Didier Deschamps.
  • Les épaules: Plutôt “ramassées” elles indiquent un état de “crispation”, qui est logique et congruent avec la posture des bras et des jambes.
  • Le buste: Penché en avant, signe de l’ implication de Didier Deschamps, il veut y croire malgré tout… Croire à la victoire de son équipe! Tout en étant très droit, singe d’une certaine dignité.
  • Le visage: Plutôt “fermé”, comme on dit en décodage gestuel:
    • Quelques plis sur le front,
    • Des sourcils froncés,
    • Un regard en coin : l’ensemble peut également indiquer une certain appréhension
    • regardons la bouche pour nous confirmer ce que vit Deschamps à ce moment là: ah ben voilà! Une micro expression :  bouche étirée + nez légèrement plissé = légère émotion de “dégoût”.

Tous les aspects du visage et du corps, mis bout à bout, “construisent” et confirment  l’émotion de “dégoût” :quand elle est légèrement indiquée comme ici,  l’expression du dégoût est un témoin d’une certaine peur qui traverse l’individu… Ici la peur de perdre le match ! (avec toutes les conséquences néfastes que cela engendrerait!). La tension est à son comble, presque coincé dans le coin, comme s’il voulait prendre le moins de place possible…

Conclusion: Didier Deschamps est un sélectionneur congruent, impliqué dans ce que vit son équipe, et qui, en même temps, vit physiquement la “pression” qui pèse sur ses épaules par rapport à son rôle.

B – Pour Guy StephanProcédons comme précédemment:

  • Les jambes: grandes ouvertes… Tout va bien pour lui. A noter: En même temps, sa posture physique est tout à fait le reflet de sa posture professionnelle… Les enjeux de la victoire de l’équipe de France ne sont pas les mêmes pour lui que pour Didier Deschamps 🙂
  • Les bras: “ouverts”, avec juste une petite touche d’anxiété légère qui se traduit par un pliage et dépliage de papier.
  • Les épaules: Un peu “ramassées”,  signe d’une certaine attention.
  • Le buste: Bien penché en avant, signe d’implication dans la situation, avec les bras appuyés sur les cuisses, indique un besoin de soutien ou une posture de “soumission” par rapport à Didier Deschamps, plus droit, mais là, il nous faudrait davantage d’informations pour pouvoir l”affirmer définitivement.
  • Le visage: Une bouche entrouverte indiquant une légère inspiration qui voudrait bien arrêter le temps! Comme quand on retient son souffle quand on appréhende quelque chose. Les sourcils froncés indiquent une attention importante.

En même temps, la proximité physique des deux hommes indique une grande complicité entre eux, et une relation bien établie où chacun à sa place.

Pour conclure

Voici deux hommes très impliqués dans ce qu’il se passe, sincèrement solidaires avec l’équipe en jeu sur le terrain. Deux hommes congruents, chacun à leur manière, en fonction de leurs personnalités et de leurs rôles dans la situation.

L’image de la victoire!

Bras levés, tête penchée vers le bas, yeux fermés, bouche ouverte, relâchement du buste et des épaules….  Didier Deschamps exprime de tout son corps et de toute son “âme” qu’il est joyeux, mais SURTOUT apaisé par le but de son équipe. On pourrait presque sous-titrer cette photo :

Ouf! ENFIN…Quel soulagement!

Langage du corps

Si cet article vous a intéressé, abonnez-vous donc à notre newsletter :

Newsletter Marketing de Soi

Merci de votre lecture,

Corinne Blanc Faugère

Révélatrice de charisme et de valeurs.
Je suis l'anti sieste de votre IMPACT dans toute votre communication relationnelle.
Passionnée par les relations humaines et l'évolution d'internet, je me suis spécialisée dans le concept novateur de « Marketing de Soi 2.0 », en cofondant, fin 2015, "Humain Digital" que je dirige depuis.
Psychosociologue et coach de formation, je suis investie par le théâtre d'improvisation et le jeu d'acteur (scène et face caméra) au point de l'avoir pratiqué professionnellement, mis en scène et transmis pendant 20 ans.
Mon objectif, depuis 2010, est de mettre ma bienveillance, mon énergie et mon expertise de l'aisance, de la prise de parole, du storytelling, du charisme et du leadership au service de l'accompagnement des dirigeant(e)s et des élus, en les aidant à booster leur communication, leur impact et leur image de marque, sous forme de coaching, de formations, de conférences, d'articles, de podcasts.
Corinne Blanc Faugère
Partagez
Partagez
Tweetez