Les réseaux sociaux… Quel vaste sujet !

Sur les réseaux sociaux, on y trouve ce que l’on y dépose ! Etes-vous d’accord avec cette affirmation ?
Dans cet article, je tiens à partager avec vous une vraie problématique qui est en train de se développer++ : Les fake news de Facebook.
Et si nous gardions un temps de réflexion avant de publier certains posts sur ce réseau ou même ailleurs ?
Et si l’on voyait un peu plus loin que le bout de notre nez ?

Ne gâchons pas ce qui fonctionne et qui peut nous permettre de créer et d’entretenir de VRAIS liens humains, au risque d’en faire une poubelle digitale !

Facebook et sa réputation !

Facebook, comme vous le savez, est un réseau social davantage utilisé pour des échanges entre particuliers: amis, familles, et depuis un certain temps se développent la présence et la visibilité de professionnels qui travaillent avec un public de particuliers.
La qualité des échanges d’informations qui est fréquemment rencontrée laisse de plus en plus à désirer ! Et invite de plus en plus à réfléchir sur ce que l’on est en train d’en faire…
C’est un espace où s’échangent BIEN TROP de lieux communs, de préjugés, de préconçus, de croyances limitantes, de rumeurs (de fake) que chacun véhicule et colporte ici ou là, sans en vérifier la véracité, au préalable.
C’est parfois le même genre de conversation que l’on peut avoir au comptoir d’un PMU. Bien que je n’ai rien contre le PMU, ceci étant. Toutefois, on va pour certaines choses précises, une ambiance, que l’on ne trouve pas ailleurs.  Cela dit, il y a encore la possibilité d’échanger de façon constructive, sur l’espace “terrasse”, ce qui est différent de la qualité des discussions que l’on peut tenir au comptoir =)
En terrasse, au soleil, c’est sympathique de papoter de tout et de rien ! Et pourquoi pas, partager aussi des discussions constructives, amicales ou encore professionnelles.
Bref, je m’arrête là avec ma métaphore… Vous aurez compris là où je veux en venir.

A quel besoin correspond cette propagation de fake news ?

A quel besoin de l’Humain cela correspond t-il ?

  • Besoin de se faire remarquer pour combler un vide IRL?
  • Besoin d’être dans le sensationnel (“Buzz”)? Parce que pendant que “je” participe à la propagation de ces rumeurs erronées, je ne pense pas ! Je ne réfléchis pas à ce que je fais ! Je ne me rend pas compte que je fais des choses qui n’ont aucun sens ? A quoi je contribue et à ce que je suis en train de dire ?
  • Besoin d’éviter de penser à soi et à sa solitude pendant que je publie des posts ?
  • Besoin de se sentir exister ? = “je poste donc je suis”
  • Besoin d’avoir des “amis” ?
  • Besoin de démagogie pour avoir plus de clients ?
  • L’impression de se rendre utile à la communauté ? Génial ! Alors, on vérifie l’info. Comme dans la vie en fait. Selon d’où vient mon information, j’en vérifie la source avant d’en propager le contenu.
  • Et même dans le cas où vous utilisez ce réseau pour développer des relations commerciales,  pour trouver de nouveaux clients, cela n’empêchera pas d’agir avec sens.

Tel le colibri… Et si on s’y mettait tous ? 

Il est de notre responsabilité à tous, d’éveiller notre sens critique concernant les “fake news” et autres posts qui circulent sur Facebook et ailleurs. Nous avons des exemples tous les jours des dégâts que cela peut causer à titre individuel.
Il est du rôle de chacun de développer sa vigilance, pour un “savoir vivre “ensemble, quand à la véracité des informations que nous partageons.

Connaissez-vous ce conte métaphorique sur le colibri ? Je vous propose la version sympathiquement racontée par le grand Pierre Rabhi.

Il devient essentiel, que nous évoluons tous, à notre humble niveau, tel des colibris. A la lumière de l’expansion et de l’impact des réseaux sociaux, c’est une histoire d’écologie relationnelle. Posons-nous ces quelques questions toutes simples avant d’appuyer sur le bouton “partager” :

  • Pourquoi je ressens le besoin de partager ?
  • Est-ce que je que je dénonce ne va pas être plébiscité finalement, si je le fais de cette manière là ?
  • Quel est mon besoin réel ?
  • Quel en sera l’impact si je contribue à la chaîne de ce partage ?
  • Que se passera t-il si je ne partage pas ?

C’est à titre individuel que le sens de chaque réseau social se forge et se forme…
Comme IRL,  nous trouvons dans un réseau humain aussi ce que nous y amenons, ce que nous y partageons, et le sens que nous y mettons. Puis, nous recevrons en fonction aussi !

Allez hop! C’est le moment des bonnes résolutions sur Facebook !

Donc, chacun peut contribuer à rendre ce réseau social, et même les autres, plus intelligents et toujours sympathiques pour tous,

  • Donnons plus de sens à nos actes…
  • Réfléchissons avant d’agir,
  • Vérifions les informations avant de les transmettre,
  • Que transmettons-nous à nos enfants ?
  • Quels exemples ont leur donne ?

Pour conclure sur Facebook, les “fake news” et le reste,

Facebook comme n’importe quel autre réseau social peut être une sympathique manière de retrouver des connaissances, de garder du lien Humain, de développer ses relations, rencontrer des personnes partageant les mêmes valeurs et avec qui nous avons envie d’échanger parce que sans ce réseau, nous ne nous serions jamais rencontrés…

Merci de votre lecture,

Si vous désirez aller plus loin sur ce sujet autour d’un échange, contactez-moi ici ou =)
Merci d’avoir la “Humain Digital Attitude” en partageant cet article, si vous l’avez trouvé pertinent ou intéressant.
A bientôt,

Corinne Blanc Faugère

Révélatrice de charisme et de valeurs.
Je suis l'anti sieste de votre IMPACT dans toute votre communication relationnelle.
Passionnée par les relations humaines et l'évolution d'internet, je me suis spécialisée dans le concept novateur de « Marketing de Soi 2.0 », en cofondant, fin 2015, "Humain Digital" que je dirige depuis.
Psychosociologue et coach de formation, je suis investie par le théâtre d'improvisation et le jeu d'acteur (scène et face caméra) au point de l'avoir pratiqué professionnellement, mis en scène et transmis pendant 20 ans.
Mon objectif, depuis 2010, est de mettre ma bienveillance, mon énergie et mon expertise de l'aisance, de la prise de parole, du storytelling, du charisme et du leadership au service de l'accompagnement des dirigeant(e)s et des élus, en les aidant à booster leur communication, leur impact et leur image de marque, sous forme de coaching, de formations, de conférences, d'articles, de podcasts.
Corinne Blanc Faugère
Marketing de Soi 2.0 - Corinne Blanc-Faugère

Chez nous Humain Digital, nous respectons nos lecteurs, 

et votre adresse Email ne sera ni vendue, ni échangée.

Merci pour votre inscription !

Partagez13
Partagez
Tweetez