*/

Parole de coach : ce que le métier de coach n’est pas ?

Il y a quelques temps, bien avant cette histoire de COVID-19, j’ai vécu une expérience assez curieuse au sujet de ce terme de “coach”… Et c’est donc un peu en mode “coup de gueule” que j’écris cet article. J’ai participé à une réunion où nous étions 80 intervenants : entrepreneurs, consultants et dirigeants de tous […]

Publié par Corinne Blanc Faugère

Le 15/10/2020
"

Lire plus

Il y a quelques temps, bien avant cette histoire de COVID-19, j’ai vécu une expérience assez curieuse au sujet de ce terme de “coach”…

Et c’est donc un peu en mode “coup de gueule” que j’écris cet article.

J’ai participé à une réunion où nous étions 80 intervenants : entrepreneurs, consultants et dirigeants de tous horizons.
Parmi les métiers représentés sur ces 80 professionnels, il y avait quelques avocats, quelques agents immobiliers, quelques assureurs, il y avait quelques artisans aussi, quelques consultants dont certains étaient spécialistes en RH, quelques architectes, quelques recruteurs et 22 coachs !!!!
Lorsqu’à la fin des présentations, j’ai fait le bilan des métiers représentés, j’ai été consternée… 22 personnes s’étaient définies comme “coachs” sur 80 professionnels présents.

Pourquoi étais-je autant dépitée ?

Je me suis projetée quelques instants, dans la tête d’un quidam qui ne connait pas ce métier si extraordinaire…. Quelle image du métier donne cette quantité de personnes qui se définissent comme coach ?
-“Tous des coachs !” ou
-“qu’est-ce qu’il y a comme coach !”
-De nos jours, tout le monde est “coach”!
ou encore quelle image de sérieux et de professionnalisme donne t-on au métier ?
Qu’en pensez-vous ?

Quelques exemples : 

Surtout que… Voilà ce que ces professionnels précisés derrière le terme de coach :

  • Lucie : coach en lingerie féminine à domicile,
  • Bernard : coach en investissements,
  • Hervé : coach en organisation de soirée,
  • Mathilde : coach en soins de beauté,
  • Matthieu : coach en design de cuisines équipées,
  • Romain : coach en bricolage,
  • Stephan : coach en immobilier,
  • Stéphanie : coach pour organisation de mariages,
  • Julie : coach bien-être par le massage,
  • Pierre : coach en fiscalité,
  • …..

Soupir de désolation !
Bon, vous l’aurez compris… C’était N’IMPORTE QUOI !!!
Vous conviendrez que ce n’est pas très sérieux tous ces intitulés.
Par respect pour votre temps, je vous épargnerai la liste exhaustive des 22 (je vous ai partagé que les “meilleurs” ; les “perles”).

Je ne sais pas ce que vous ne pensez, mais cette proportion 22/80, est révélatrice de cet effet de mode que nous vivons actuellement.

Certains professionnels, ayant bien compris l’importance de se démarquer dans leur profession, ont cru judicieux de s’auto désigner ” coach”. Quel drame !
Et pourtant, ils ne rendent visiblement pas comptent à quel point ils se décrédibilisent ET ils décrédibilisent la profession…

On n’est pas toujours obligé de faire (ou dire) n’importe quoi !

coach-préjuges-

“Science sans conscience n’est que ruine de l’âme” nous invitait à réfléchir François Rabelais. (incroyablement d’actualité!).

Alors oui, je dois le reconnaître, ma tolérance rencontre ici une limite.
C’est à cause d’abus de langage de ce genre et de “culture de clichés” que cette profession de coach est décrédibilisée !

Etre coach est un métier à part à entière !

Je fais parti de plusieurs réseaux d’entrepreneurs et dirigeants qui m’ont avoués à plusieurs reprises, qu’ils me font plus confiance maintenant qu’ils me connaissent, plutôt qu’à cette désignation-métier de “coach”, car ils en croisent tellement qui se désignent ainsi, à tour de bras, que cela est en train de faire beaucoup de mal à la profession car cela encourage les préjugés que chacun pourra développer à son encontre.

Alors bien sûr, c’est un métier émergent depuis quelques années. Mais c’est un métier à part entière, qui a ses codes et surtout sa déontologie.
Un “VRAI” coach est censé avoir signé une charte de déontologie, certifiant à la fois de son professionnalisme ET du sérieux de son engagement…
Ce n’est pas une désignation ludique pour le fun !

On en revient à cette notion de SENS…

Bien sûr, j’ai conscience que je ne suis pas du tout neutre puisque voilà plusieurs années maintenant que j’ai commencé à repéré cette propension à s’autoproclamer coach, de la part de certains professionnels.
Ce qui me navre ici, c’est le VRAI sens de ce en quoi consiste réellement ce métier qui échappe visiblement à ces individus sus-cités, animés par je ne sais quel dessein stratégique ou humoristique douteux.
Alors que la réalité de leur métier n’a rien à voir avec le coaching ni de près ni de loin.

Cela ne me dérangerait en rien s’il n’était pas question d’une cascade de conséquences néfastes, due à cet abus de langage, dans l’esprit du “grand” public.
Alors que c’est un métier cadré et encadré (pas encore normé par un conseil de l’ordre des coachs mais ça avance), nécessitant une certification ET une adhésion à une charte de déontologie.
De plus, tout coach normalement constitué, est tenu de se faire superviser régulièrement par un “coach de coach”.  Cela fait parti de ce même engagement déontologique, afin de continuer à donner du sens à ses accompagnements avec le plus de neutralité possible.

Et si découvriez ce à quoi ressemble un accompagnement de coach ?

Si vous désirez découvrir un peu plus concrètement à quoi peu ressembler un coaching personnalisé, je vous offre 30 min de mon temps pour un coaching découverte. Suivez ce lien pour prendre rdv à votre convenance.

Un grand merci pour votre lecture.
Je serai très intéressée de connaitre votre avis sur les sujets évoqués dans cet article.
Si vous profitiez de l’espace dédié ci-dessous pour l’inscrire afin que nous puissions échanger ?
Je serai ravie de vous lire et de vous répondre.
Vous pouvez aussi avoir la “Humain Digital Attitude” en partageant cet article à vos contacts qui pourraient être intéressés.

Merci et prenez bien soin de vous !

A bientôt.

Corinne Blanc Faugère

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing de Soi 2.0 - Corinne Blanc-Faugère

Chez nous Humain Digital, nous respectons nos lecteurs, 

et votre adresse Email ne sera ni vendue, ni échangée.

Merci pour votre inscription !

Partagez
Partagez
Tweetez