*/

5 bonnes raisons de participer à un stage d’improvisations !

Vous pouvez vous demander à quoi cela pourrait vous servir de suivre un stage d'improvisations, alors que vous n'êtes pas improvisateur !?! Alors, cet article est fait pour vous 🙂 Bonne lecture !

Publié par Corinne Blanc Faugère

Le 16/09/2020
"

Lire plus

Si vous faîtes parti de celles et ceux qui se posent des questions sur qu’est-ce qu’un stage d’improvisations ?
Ce que l’on y fait ? Voire ce que l’on y apprend ? Qu’est-ce que qui s’y trame…. (Et je vous rassure, que du bon :))
Cet article est fait pour vous !

Voici les 5 bonnes raisons de participer à mes futurs stages de découvertes des techniques d’improvisation pour gagner en aisance et en répartie, que je vais remettre en place tous les derniers dimanches du mois (sauf en décembre) à partir de cette nouvelle rentrée.

Première raison de suivre un stage improvisation :

Qu’est-ce qu’improviser ?  Et pourquoi ?

Il existe des techniques d’improvisations, crées au Quebec il y a 60 ans environ, qui sont faîtes pour “déverrouiller” le champ des possibles.
Ouvrir le “champ des possibles” :

  • De notre communication,
  • De notre répartie,
  • De notre fluidité de réflexion,
  • De notre fluidité verbale,
  • De notre aisance,

Alors certes, ces techniques sont propices aux improvisateurs en situation de match improvisations, toutefois … Pas que !
Si je chausse ma casquette de coach en communication, je puis vous assurer que tous ces exercices ; training ; échauffements collectifs ET collaboratifs ont pour vertu d’en faire de même, lorsque ces entraînements sont mis en perspective de notre quotidien professionnel ou personnel et de nos potentiels blocages relationnels.

Quelques précisions en vidéo :

Deuxième raison de suivre un stage improvisation :

Fluidifiez votre pensée !

La fluidité de notre pensée est à l’origine de notre manière de communiquer. Nous passons beaucoup de notre temps au fil des jours qui passent, à nous retenir de nous exprimer, bien souvent parce que ce que l’on n’ose pas dire.
On n’ose pas dire par crainte de la réaction de l’autre ou pis encore, par crainte de notre propre réaction, des mots que nous choisiront ou du ton sur lequel nous dirons les choses qui nous pèsent … Et comme, le plus souvent, nous n’en maîtrisent pas l’impact, on ne dira rien. choisis et de leur impact. Que l’on soit extraverti.e ; introverti.e ou encore timide … C’est le même résultat finalement.
(Je vous renvoie à la lecture spécifique de cet article où je déroule mon point de vue sur ces trois profils, et leurs capacités différentes et pourtant concrètes à s’exprimer).
Et donc, les techniques d’improvisations ont pour “second effet Kiss cool” de nous aider à lâcher-prise de façon sereine, parce que ludique, ses training  ont pour conséquences d’agir comme un “passe-partout” sur nos potentiels blocages ou freins cognitifs.
Et aussi, parce que pendant ce temps là, on lâche le mental et le contrôle, on se rend compte que pour soi aussi, la communication relationnelle peut être fluide et apaisée.

Troisième raison de suivre un stage improvisation :

Gagnez en aisance verbale ET musclez votre répartie !

Et bien, tout naturellement, par voie de conséquence, si vous avez la bonne technique et que vous savez comment vous en servir… Vous aurez plus de facilité à vous exprimer, à être créative ou créatif, à rétorquer, à répliquer, à rebondir sur la situation ou sur les propos de vos différents interlocuteurs.

A partir d’entraînements concrets, efficients et stimulants et fortement appropriés, la communication parait + simple et la répartie est démystifiée t une certaine aisance apparaît assez rapidement.
Exactement comme dans un pays étranger, lorsque l’on veut communiquer et que l’on se trouve dans l’action, on ne réfléchit pas et on y va. Dans une certaine “urgence”, on trouve bien souvent en soi, les ressources pour se faire comprendre, n’est-ce pas ?! Et bien là c’est pareil !

Vous serez même surpris.e !

Et vous serez même les premiers à vous surprendre… Ou, oui, ce sont des choses qui arrivent bien souvent lors de ces stages ! Parce qu’emporté.e par la dynamique du groupe, on ose, on se lâche et on agit !

On coupe avec ce mental (partie reptilienne de notre cerveau) si souvent freinant… Parce qu’il a peur de l’inconnu !
-“Reptilien, couché panier !”
Conséquence :  on se réconcilie avec la partie de l’action, tout en tissant des liens étroits de collaboration avec notre partie émotionnelle de notre cerveau pour avancer vers un “Ah ! je pensais pas que moi aussi je pouvais avoir quelque chose à dire dans tel ou tel contexte !” si agréable à entendre!

Vous en doutez ? Testez et vous verrez que chemin faisant, c’est en faisant que l’on devient faiseron 🙂

Une fois libérée, la “zone des possibles” qui se trouve dans notre cerveau – que l’on peut appeler aussi “créativité” ou “imaginaire” ou encore “imagination”, tellement heureuse d’avoir enfin le champ libre de son expression, ne va pas s’en empêcher, croyez-moi.

Quatrième raison de suivre un stage improvisation :

Le groupe : facilitateur et vrai stimulant neuronal !

Eh oui ! Une des différence fondamentale avec notre quotidien habituel, c’est que dans ces stages, il y a un groupe.
Et l’effet de groupe à pour vertu de nous stimuler individuellement et de nous permettre, sans même nous en rendre compte, d’oser dire, d’oser faire, d’oser répondre, d’oser avoir un aplomb inhabituel.  Parce que, tout simplement, à titre individuel, on se sent porté.e, on se sent rassuré.e, alors on ose.

On ose d’autant plus qu’il y a aussi une coach bienveillante là pour nous montrer la voie de l’audace et de la dé-complexion 🙂
Une coach rassurante parce qu’elle possède aussi plus de 20 ans d’expérience en tant qu’improvisatrice professionnelle.

Grâce à la force du groupe, tous les apprentissages de ces journées de stage sont bien facilités.
Sans compter, que tous les participant.e.s à ces stages sont des personnes qui viennent pour la même chose : développer leur aisance et leur répartie. Donc, l’ambiance y est toujours bienveillante, sereine, ludique, décontractée… Ce qui rend aussi ce lâcher-prise possible !

Cinquième raison de suivre un stage improvisation :

Passer une très belle journée “hors cadre habituel” !

Changer notre “cadre de référence” de notre quotidien sera également propice à passer une belle journée.
En extérieur, lorsque le temps le permet, ces stages qui ont toujours lieu le dimanche ouvre une parenthèse sympathique et rafraîchissante dans notre semaine…
Et l’un des avantages aussi, avec notre cerveau, c’est la bénéfice de ces training continuera à infuser le reste de la semaine, tout en continuant à porter ses fruits facilitant, en même temps que vous resterez la même et le même…

Alors ? Vous avez envie d’essayer ?

Suivez ce lien et laissez-vous guider 🙂

Je vous remercie de votre lecture.
Si vous connaissez du monde qui pourrait-être intéressé par ce genre de stage, je vous remercie de leur partager cet article 😉 Et vous aurez la “Humain Digital Attitude”.

A très bientôt.

Corinne Blanc Faugère

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing de Soi 2.0 - Corinne Blanc-Faugère

Chez nous Humain Digital, nous respectons nos lecteurs, 

et votre adresse Email ne sera ni vendue, ni échangée.

Merci pour votre inscription !

Partagez
Partagez
Tweetez