Maîtriser un sens de la répartie optimal… Ne plus jamais rester sans voix…  Vous aussi vous en rêvez?

Vous vous êtes souvent dit, après coup : « J’aurais dû répondre ci” ou “Mais pourquoi j’ai pas pensé à lui répondre ça?” ou encore ” J’aurais dû réagir plus tôt et de telle manière, cela aurait était tellement plus simple pour après… ”

Vous aussi vous vous êtes si souvent senti(e) frustré(e)?

Vous aussi vous vous êtes senti souvent agacé par vous-même de n’avoir pas su quoi répliquer au bon moment face à une critique abusive et non justifiée? A une remarque déplacée ? A un sens de l’humour plutôt limite?

Il y a de nombreuses occasions, au boulot comme dans la vie de tous les jours, où nous aimerions avoir la bonne phrase qui fait mouche à dégainer au débotté,tout en restant serein(e) et stoïque! . Avoir le bon “l’uppercut” verbal, la “punch line” parfaite, le bon sens de l’a-propos qui “terrassera” l’arrogant(e) qui, une fois de plus à perdu une belle occasion de se taire….

Vous aussi vous aimeriez savoir faire?

C’est toujours pareil!  C’est “après coup” que les idées fusent !

J’en parlais déjà dans un de mes articles précédent sur “l‘improvisation théâtrale comme art de la répartie“. Développer votre sens de la répartie peut vous permettre de faire face à toutes ces situations citées plus haut et, de plus vous affirmer sereinement et surement.

Pourtant, il est important de ne pas se laisser bercer d’illusions! En réalité, il n’y a pas de recettes toutes faites pour vous aider à  trouver ce sens de la répartie qui vous fait aujourd’hui défaut. En revanche, il existe différentes techniques qui, acquises ou développées, peuvent vous permettre de gagner en aisance verbale face à des individus malveillants.

Quelques conseils éprouvés

  • L’une des premières choses à savoir est que la répartie dépend d’une forme de créativité (imagination) qui émane du cerveau droit (siège de l’intuitif et du ressenti pour résumé). Tout près de là,  est placé le centre de “traitement des 5 sens”, voilà pourquoi des odeurs, des goûts (comme la “madeleine” de Proust) nous rappellent à certains de nos souvenirs.
    A noter : Contrairement aux idées reçues, des études sur les rêves ont démontré que tout le monde a le même potentiel de créativité, quelle que soit son cursus de formation, ses compétences et sa profession.
    En fait, la “répartie” doit devenir un automatisme, c’est pourquoi elle se travaille. Comme vous le savez probablement, tous les automatismes que vous maîtrisez aujourd’hui sont le fruit d’un apprentissage comme la conduite, la marche (l’équilibre), l’écriture…
  •  Concernant la créativité, je préciserai à toutes fins utiles, que j’ai croisé un certain nombre de personnes qui confondaient “créativité” et “inspiration artistique“. Ce sont deux choses pourtant bien distinctes.
    Bien sûr, un(e) artiste a su développer, voire exacerber, sa créativité en la stimulant de manière régulière. Et chacun de nous peut décider de stimuler sa créativité sans pour autant être ou devenir un(e) artiste.
    En réalité, de la créativité, tout individu en possède. Si, si! Seulement, tout le monde ne la stimule pas. J’ai pris l’habitude d’expliquer, lors de mes interventions en coaching ou en formations, que la créativité est comparable à une petite bourse à cordons, qui serait placée quelque part dans notre cerveau droit. Cette bourse aurait ses cordons plus ou moins serrés selon si nous y faisons appel souvent, de temps en temps ou jamais. Et plus la “circulation” d’information se fera de l’extérieur vers l’intérieur et de l’intérieur vers l’extérieur, plus le contenu de ce “sachet-créativité” augmentera.
    En revanche, si vous faîtes parti de ceux  qui disent qu’il n’ont aucune créativité ou encore aucune imagination, ce qui revient sensiblement au même, cela signifie concrètement que les cordons de cet “espace” doivent être tellement serré que rien en sort… et rien n’y entre. Pourtant, vous avez, vous aussi ce petit endroit, contenant vos souvenirs d’enfance, vos anecdotes, les systèmes “D” et astuces que vous avez, vous aussi, expérimentés au fil de votre vie, selon vos besoins.

Comment stimuler cette créativité alors?

Différents moyens sont à votre disposition pour cela.

La motivation (de “l’intérieur”)

Décider, dans un premier temps, de régulièrement se “renouveler”. C’est vrai que la créativité et l’imaginaire n’apprécient pas “enfermement” dans une  routine.
Pour exemple:

  • Changer l’agencement de votre bureau de temps en temps,
  • Modifier ponctuellement le placement des meubles de votre salon également,
  • Alterner avec les couleurs que vous portez et le style de vêtement que vous choisissez,
  • Quand vous vous promenez, soyez attentifs à ce que vous entendez, à ce que vous sentez, à ce que vous ressentez …

Vous allez peut-être me répondre : “Quel rapport avec la choucroute?”. Ces suggestions parce qu’elles sont des exemples de moyens pour stimuler votre créativité, donc votre “champ des possibles”, donc votre répartie. CQFD!

Les méthodes (de “l’extérieur”)

Je peux vous garantir, qu’après plus de 20 ans d’expérience de coach d’improvisations auprès de différents groupes, les techniques comme celles de l’improvisation théâtrale peuvent donner un coup de pouce certain à l’imagination de façon générale et au sens de la répartie en particulier. En même temps qu’elles vous aideront à acquérir une certaine aisance au travers d’une confiance en vous grandissante.
Des outils et exercice ciblés à “travailler” en groupe aident à lâcher-prise de façon ludique et dynamique.
Toute l’importance aussi de la présence du groupe qui crée un effet d’émulation et encourage aussi au lâcher-prise. On “débranche” le cerveau et le besoin de contrôler.
Conséquences :  les peurs du jugement de l’autre s’effacent peu à peu : c’est ça en réalité le VRAI lâcher-prise.  Et donc les idées viennent avec l’écoute des propositions des autres participants. Et le “miracle” opère… La répartie arrive et l’affirmation de Soi se révèle.

 

En conclusion, 

Pour  développer votre sens de la répartie, il est important de commencer par cesser de vous juger.  Ne plus avoir peur de vous tromper. Et lâcher-prise sur votre peur du regard de l’autre. La répartie devient donc automatique, tandis que ce que l’on nomme « trait de l’esprit » est plus lié à la confiance et à  l’aisance verbale.
Et comme disait le grand philosophe inconnu : “c’est en faisant que l’on devient faiseron”!

Pour aller plus loin,

Pour stimuler votre créativité et développer concrètement votre sens de la répartie de façon simple et ludique, rejoignez-nous!

Humain digital - Marketing de Soi 2.0

Si vous avez apprécié cet article, merci d’avoir la “Humain Digital Attitude” en le partageant!

A bientôt,

Corinne Blanc Faugère

Corinne Blanc Faugère

Révélatrice de charisme et de valeurs.
Je suis l'anti sieste de votre Marketing de Soi 2.0 et de votre communication.
Passionnée par les relations humaines et l'évolution d'internet, j'ai créé le concept de « Marketing de Soi 2.0 », en cofondant, fin 2015, "Humain Digital", que je dirige depuis.
Psychosociologue et coach de formation, je suis investie par le théâtre d'improvisation et le jeu d'acteur au point de l'avoir pratiqué professionnellement, mis en scène et transmis pendant 20 ans.
Mon objectif depuis 2010, est de mettre ma bienveillance, mon énergie et mon expertise de l'aisance, de la prise de parole, du storytelling, du charisme et du leadership au service de l'accompagnement des dirigeant(e)s et des porteurs de projets, en boostant leur impact et leur image de marque, sous forme de coaching, de formations ou de conférences.
Et si vous aussi, vous deveniez REMARQUABLE ?!
Corinne Blanc Faugère
Marketing de Soi 2.0 - Corinne Blanc-Faugère

Chez nous Humain Digital, nous respectons nos lecteurs, 

et votre adresse Email ne sera ni vendue, ni échangée.

Merci pour votre inscription !

Partagez1
Partagez
Tweetez
+1