Les rituels, dans le sport, font parti intégrante du coaching mental.
Ces rituels, sont à la source de chacune des performances sportives. Et à la source de chacun de ces rituels, il y a un joueur ET un coach (ou “entraîneur”) avec le temps les termes ont changé, comme un effet de mode.
Pourtant la relation entre le coach et le coaché reste le même : Aller au bout de l’objectif fixé réussir et gagner!

Ce coach qui réussit cette parfaite alchimie du travail d’équipe, entre l’émotionnel du joueur coaché (propre à chaque individu) et ce rationnel nécessaire qui mène à la victoire…
Parce que, même le meilleur des joueurs, seul, ne pourrait pas aller au bout de ses performances et de ses ressources potentielles. Il a besoin d’un “éclairage”. Comme nous tous, finalement!

Le sportif et le dirigeant(e) : même combat 

Là, nous parlons de sport, mais si je me saisi de ce prétexte, c’est parce que finalement, le mental d’un sportif de haut niveau et, le mental d’un(e) dirigeant(e) face à ses problématiques du quotidien, pour mener son entreprise au succès, c’est du pareil au même…
Tous 2 ont une pression importante à gérer, des responsabilités engageant toute une équipe, des objectifs à atteindre, des contraintes venant de l’extérieur, des méthodes à suivre, et aussi une équipe autour de lui sur laquelle il peut s’appuyer et pourtant, être seul(e) au moment de prendre les décisions décisives, etc…

C’est pour cela que les dirigeant(e)s font de plus en plus appel à un(e) coach:

  • Pour mieux faire face à la réussite de l’atteinte de leurs objectifs,
  • Afin de mieux gérer la pression et en faire une force,
  • Pour laisser se révéler des potentiels que seuls, il ne pourraient pas voir en eux,
  • ….

Et quel plus bel exemple de détermination,  de rituels, de réussites et de victoires que celui de Rafaél Nadal?

Pour revenir à ce match de Roland Garros : 

J’aimerai me saisir de cette formidable occasion de cette finale de Roland Garros  2017 qui opposait Rafaél Nadal et Stan Wawrinka pour mettre en exergue ces rituels dont Rafaél Nadal a le secret. Ces ancrages qui lui ont permis de gagner sa 10éme victoire à Roland Garros !
C’est d’ailleurs, une grande première car aucun joueur n’a, jusque là, jamais gagné 10 fois un tournoi du grand chelem…  Un exploit exceptionnel historique!

Depuis le début de ce match, comme on s’y attendait, Nadal s’est mis en mode “machine de guerre” de la détermination.

Nous l’avons tous senti très fort depuis le début de nouveau tournoi de Roland Garros, déterminé à décrocher cette 10éme victoire des internationaux de France de Roland Garros.

Bref historique !

Sa première victoire à Roland Garros était en 2005, il avait 19 ans. Entraîné depuis l’âge de 3 ans par un coach un peu spécial : son oncle Tony Nadal.
Depuis toujours, entraîné sur terre battue, très répandue en Espagne, c’est devenu pour Rafaél Nadal sa surface de prédilection. Il est devenu ce qu les commentateurs sportif aiment à dire : un “extraterrien”.

Depuis 2014, pour des raisons de santé,  il n’avait plus décroché de victoire. Déterminé, avec un mental d’acier, il a su remonter la pente de son succès pour arriver jusqu’à cette victoire d’aujourd’hui, exceptionnelle et incroyable dans l’histoire mondiale du tennis.

Les forces de Rafaél Nadal : 

Nous pourrions nous laisser aller à penser qu’il s’agit de tics! Mais en réalité, il s’agit bel et bien de “rituels”, assimilés pendant les entraînements comme des ancrages à la réussite et à sa concentration. Une façon de se mettre en phase avec tout son corps ici et maintenant.

  1. Un mental déterminé! Dès son entrée sur le terrain, à chaque fois c’est la même chose. Rafaél Nadal est déjà dans le match, tant il s’est préparé pour la victoire. Concentré, impossible à écarter de son objectif, il s’installe sur son banc TOUJOURS avec 2 bouteilles.. SYSTÉMATIQUEMENT posées au même endroit entre ses jambes, devant le banc : comme vous pourrez le voir sur la photo que j’ai choisi pour illustrer cet article.
    C’est un rituel reflétant toute la rigueur que Nadal est capable de s’imposer.
  2. Il est là ici et maintenant, à 100% dans son match, en totale congruence. Toutes les moindres particules de son corps vivent le moment présent. Aucun neurone n’est occupé à autre chose qu’à accomplir son objectif : GAGNER ! La preuve en image :

3. Pour cette succession spécifique de rituel, Rafaél Nadal est reconnu pour être particulièrement “garni”. On comprend bien, en l’observant, que ces gestes clairs, dans un ordre bien structuré, lui permettre de se mettre dans un état de concentration extrême, que je pourrais qualifier de “transe de la victoire”.
Avant chaque service, là aussi, SYSTÉMATIQUEMENT :

  • Il fait rebondir la balle avec sa raquette 3 ou 4 fois,
  • En rejette une vers l’arrière avec sa raquette,
  • Il se tire le slip toujours avec la main droite sur la fesse droite,
  • Il s’arrange l’intérieur de la poche droite,
  • Tout en continuant à faire rebondir la balle, il se tire le t-shirt sur l’épaule gauche,
  • Puis e tire le t-shirt sur l’épaule droite,
  • Puis, il se touche le nez avant de se passer la main derrière l’oreille gauche,
  • Il se retouche le nez avant de se passer la main derrière l’oreille droite,
  • Il fait encore rebondir la balle avec sa raquette 3 ou 4 fois,
  • Et envoi sa balle.

Pour les dirigeant(e)s, mes conseils : 

Alors bien sûr, je ne vous suggère pas en tant que dirigeant(e)s d’avoir cette même succession de rituels, selon où vous vous trouveriez cela peut faire désordre…
Toutefois, vous mettre des rituels repérant et structurant un certain état de concentration, peut réellement vous aider.
Cela peut passer par des repères matériels, comme les bouteilles pour Nadal, et aussi par des façons de faire vos premières “entrées en matière” lors de réunions importantes, par exemple, ou avant certains conférences ou séminaires… Ou par des repères apaisants sur le plan émotionnel.
Vous pouvez, dès votre arrivée dans votre bureau (ou sur votre lieu de travail), associer un geste (l’ouverture de la poignée de la porte par exemple) à un état de concentration particulier ( état que vous avez déjà ressenti dans d’autres circonstances) afin que vous soyez d’emblée en pleine possibilité d’accéder à toutes vos ressources – qui sont déjà en vous – et qui vous seraient nécessaires dans le “ici et maintenant”, tout au long de la journée.
Et le soir, lorsque vous partirez de ce même lieu, je vous invite à faire la même chose, en sens inverse. De cette façon, vous décidez de laisser vos problématiques professionnelles, vos causes de stress et vos tracas de la journée, dans ce bureau pour les reprendre… ou pas, le lendemain matin (en tout cas, vous les reprendrez forcément AUTREMENT qu’en mode “pompier” qui éteint le feu et les urgences.
Ainsi,  vous ne vous laisserez plus happer par ces mêmes problématiques dès que vous arriverez, sans même pouvoir choisir, ou décidez, quoi que ce soit.
Vous aurez la tête froide, disponible,  tout en étant toujours déterminé et professionnel(le).
Ce sera une manière de vous mettre, non pas en condition physique, mais en conditions mentales
Des conditions mentales qui vous seront bénéfiques, d’autant que vous vous serez préparés en amont de ce moment, pour être en possession optimale de vos capacités.

Pour aller plus loin,

Corinne Blanc-Faugère- Humain Digital

Si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à avoir la “Humain digital Attitude” en le partageant.
Et si vous faîtes parti de ceux qui ont mis en place certains “rituels” afin d’optimiser leurs ressources, n’hésitez pas à nous en faire part, en laissant un commentaire sous cet article. Grandissons ensemble!  Merci…

Merci de votre lecture,

A bientôt,

Corinne Blanc Faugère

Révélatrice de charisme et de valeurs.
Je suis l'anti sieste de votre IMPACT dans toute votre communication relationnelle.
Passionnée par les relations humaines et l'évolution d'internet, je me suis spécialisée dans le concept novateur de « Marketing de Soi 2.0 », en cofondant, fin 2015, "Humain Digital" que je dirige depuis.
Psychosociologue et coach de formation, je suis investie par le théâtre d'improvisation et le jeu d'acteur (scène et face caméra) au point de l'avoir pratiqué professionnellement, mis en scène et transmis pendant 20 ans.
Mon objectif, depuis 2010, est de mettre ma bienveillance, mon énergie et mon expertise de l'aisance, de la prise de parole, du storytelling, du charisme et du leadership au service de l'accompagnement des dirigeant(e)s et des élus, en les aidant à booster leur communication, leur impact et leur image de marque, sous forme de coaching, de formations, de conférences, d'articles, de podcasts.
Corinne Blanc Faugère
Marketing de Soi 2.0 - Corinne Blanc-Faugère

Chez nous Humain Digital, nous respectons nos lecteurs, 

et votre adresse Email ne sera ni vendue, ni échangée.

Merci pour votre inscription !

Partagez4
Partagez
Tweetez