Rosa Parks : celle qui a dit oui à ses convictions !

Dans une époque où il était moins facile de le faire, Rosa Parks a dit oui à ses convictions… Oui à ses valeurs…. Oui à une évidence incontournable. Quelle femme ! Quel modèle d’affirmation de soi sereine et aboutie. J’ai fait le choix de commencer cette série d’articles, de la catégorie “Mots d’elles” (dont j’espère vous […]

Publié par Corinne Blanc Faugère

Le 01/07/2020
"

Lire plus

Dans une époque où il était moins facile de le faire, Rosa Parks a dit oui à ses convictions… Oui à ses valeurs…. Oui à une évidence incontournable. Quelle femme ! Quel modèle d’affirmation de soi sereine et aboutie.

Corinne Blanc-Faugère-Humain-digital-Devenez-remarquable-!

“Ce 1er décembre 1955, Rosa Parks est restée assise pour que nous puissions toutes et tous nous lever”. Elle avait alors 42 ans.

J’ai fait le choix de commencer cette série d’articles, de la catégorie “Mots d’elles” (dont j’espère vous apprécierez le jeu de mot), par Madame Rosa Parks, une femme hors du commun.
Rosa Parks et son incroyable histoire, car elle nous permet aujourd’hui, quelques 65 ans après, de nous interroger individuellement, femmes et hommes, sur ce que l’on accepte ; ce que l’on subit (ou sur ce que l’on accepte de subir), sur ce que l’on ose faire ; sur ce que l’on ose dire ou ce que l’on n’ose pas dire ; sur ce que l’on accepte de “porter” ou d’endosser, en tant que femme ou encore de ce que l’on “porte” machinalement, comme pas automatisme, et pourquoi cela perdure.

Bref historique

Cette femme courageuse, que nous considérons aujourd’hui, de façon unanime, comme exceptionnelle, n’a fait qu’écouter ses valeurs, ce 1er décembre 1955 lorsqu’elle refuse de se lever pour laisser sa place à un « blanc » dans un autobus, comme il était alors de bon usage de le faire.
Elle a agi avec simplicité et par conviction. Elle fut arrêté par la police pour cet acte. Elle agissait en fonction de ce qui lui paraissait juste, et non en accord avec une sorte d’intelligentsia de l’époque qui imposait la ségrégation raciale.

Corinne Blanc-Faug-re-Humain-Digital-Devenez-remarquable-!

“Chacun se doit de vivre sa vie comme s’il était un modèle pour les autres” Rosa Parks.

Oser faire ce qui nous semble juste, au moment où cela nous paraît juste de le faire, comme cette grande dame pourtant pleine d’humilité, peut nous permettre de nous révéler, et au delà de cela, peut créer une vague de conséquence d’audace sereine autour de soi.
L’enjeu : voir les choses autrement ; ne pas se contenter de ce qui est ; penser autrement et agir en fonction. Sans compter que cela peut déclencher des émulations… Dans la sincérité et la bienveillance, on n’est rarement seul(e).

La décision que cette femme a prise à ce moment-là, à cette époque-là est portée par une évidence, un courage assumé et surtout sincère. Déjà, à l’âge de 18 ans, elle s’est mariée avec Raymond Parks, de dix ans son aîné, parce qu’ils avaient déjà beaucoup de point commun. Raymond est à déjà très engagé contre les lois racistes.

Une femme pleine de persévérance !

A cette période de l’Histoire, les “noirs” devaient passés un examen pour avoir le droit de voter. Rosa le tente 4 fois. Il fallait, entre autre choses,  pouvoir prouver que l’on savait lire et écrire.
Évidemment, Rosa Parks a écouté son cœur comme moteur intérieur !
Rester assise dans ce bus fut une action nourrie par une évidence d’être, par un profond sentiment d’injustice qui l’a habité très tôt, et l’a animé jusqu’à la fin, le 24 octobre 2005.
Ce fut un acte civique, lourd de sens, qui s’est transformé, au fil du temps en un véritable mouvement planétaire. Il existe même, depuis 1987, à Détroit, dans le Michigan, le « Rosa et Raymond Parks Institute for the self-development ».

l'institut-de-Rosa-et-Raymonde-Parks-Détroit-


Un battement d’ailes de papillon peut changer la phase du monde !

Depuis son mariage, au fil du temps, elle s’est engagée dans diverses actions contre la ségrégation, car elle travaille aussi à la base aérienne Maxwell où la ségrégation était interdite. Elle s’engage dans des mouvements de jeunes militants, toujours à l’écoute de ce qui lui semble juste.
Que ce serait-il passé, les jours suivants, si ce 1er décembre 1955, Rosa avait accepté de se lever pour laisser sa place à l’homme “blanc” qui l’attendait ? Je pense qu’elle-même, n’a pas mesuré sur l’instant, comme cela arrive bien souvent, toute la portée de son acte au moment où elle avait fait ce choix de rester assise. Elle avait 42 ans.
Quelques semaine avant, elle avait fait la rencontre de Martin Luther King Junior avec qui, elle avait suivi une formation de 15 jours en immersion.
Et pendant près d’un an de boycott des bus, après cet acte héroïque dans cet autobus désormais culte, il est reconnu que la ségrégation dans ces lieux est contraire à la constitution des Etats-Unis.
Quelle victoire !

Rosa-Parks-celle-qui-a-dit-oui-à-ses-convictions-par-Corinne-Blanc-Faugère

C’est dans ce bus de Cleveland que Rosa a refusé de céder sa place.

Grâce à la simple force de l’affirmation de ses convictions, elle a déclenché un mouvement qui a changé l’Histoire de l’Humanité !

Si l’on revenait à nous ?

Je ne souhaite pas vous inciter, avec cet article, à soulever les foules. Quoi que s’il vous semble que la cause est juste, mesdames, pourquoi pas !
Mon idée, ici, est surtout de nous permettre, à chacune et à chacun d’entre nous, de faire le point sur ce qui pourrait aujourd’hui, représenter un ou plusieurs frein(s) à votre propre déploiement.

  • Est-ce qu’il y a dans votre quotidien, des moments où vous avez totalement perdu le lien avec vous-même ?
  • Y a t-il des instants, plus ou moins longs, où vous êtes “en mode automatique” ?
  • Et si vous pensiez à Rosa Parks à ce moment-là ?
  • Qu’aurait-elle fait ?
  • Qu’aurait-elle dit ?

L’idée d’un “modèle” est qu’il nous inspire, nous tire vers le haut, nous aide à agir avec sens pour soi…
Et nous permette aussi, d’agrandir notre zone de confort, de façon à ce que de plus en plus de situations nous paraissent faciles. Et plus les situations nous paraîtront faciles, plus elles nous paraîtront envisageables, et plus elles nous paraîtront envisageables, plus elles nous sembleront réalisables et accessibles… CQFD !
Vous testez ?

Du regard sur soi au développement personnel.

Des aspects comme la confiance en soi, l’estime de soi, l’affirmation de soi, le regard sur soi et une certaine légitimité manquent  bien trop souvent aux femmes, encore aujourd’hui, en général.
Et cela engendre des hésitations, des refus, des peurs à l’implication à des postes à responsabilités élevées, à un engagement à une vie en politique aussi… Bien des places où les femmes sont encore trop souvent rares, même au 21éme siècle.
Alors, on peut se demander pourquoi, bien sûr !
Ou peut-on aussi décider, individuellement, de penser autrement, d’accepter de se dire “oui” à soi-même et d’agir en accord avec ses propres convictions. Si nous “tentions notre chance” au lieu de “refuser de prendre des risques” ?
Qu’en pensez-vous ?

Finalement,

Alors que, depuis de nombreuses années, j’invite chacune et chacun à “Devenir remarquable ! “, j’ai envie de vous dire, mesdames, que vous l’êtes déjà, mais vous ne le savez pas encore 🙂

Je suis en train de mettre en place de nouvelles conférences, dont une spécialement conçue pour les femmes. Pour avancer ensemble, dans une ambiance sympathique avec un contenu qui fait sens et qui “agite” dans le bon sens.
Renseignez-vous ! On en parle ?

Je vous remercie de votre lecture.
Et si cet article vous a plu, ayez donc la “Humain Digital Attitude” en le partageant à vos réseaux, il pourra peut-être inspirer quelqu’un de votre entourage.

A bientôt,

Corinne Blanc Faugère

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing de Soi 2.0 - Corinne Blanc-Faugère

Chez nous Humain Digital, nous respectons nos lecteurs, 

et votre adresse Email ne sera ni vendue, ni échangée.

Merci pour votre inscription !

Partagez
Partagez
Tweetez