L’affirmation de soi, les femmes et la répartie ! Partie 2

Alors bien réfléchi ? Qu’est-ce que ce vous a inspiré mon questionnement de la fin de la première partie de cet article ? Allez hop ! Trève de suspens ! Alors, vous savez que lorsque l’on juge une chose dans “le trop” ou dans “le trop peu”, il y a toujours une norme, un repère […]

Publié par Corinne Blanc Faugère

Le 19/07/2020
"

Lire plus

Alors bien réfléchi ?
Qu’est-ce que ce vous a inspiré mon questionnement de la fin de la première partie de cet article ?

Allez hop ! Trève de suspens !

Alors, vous savez que lorsque l’on juge une chose dans “le trop” ou dans “le trop peu”, il y a toujours une norme, un repère qui nous fait réagir. Demeure toujours, quelque part, que l’on veuille ou non, que nous nous en rendions compte ou non, quelque chose qui guide nos comportements et nos pensées.
Donc déjà, c’est la première question que j’ai à vous poser. Que ce soit dans “le trop” ou l”e pas assez”, c’est par rapport à quoi ?

  • Par rapport à des remarques qu’on vous a faites au fil du temps et qu’on vous fait régulièrement ?
  • Est-ce que c’est une sensation que vous avez ? Auquel cas ça n’appartient qu’à vous. Pourtant, j’imagine bien que si vous en êtes là aujourd’hui, c’est que vous vous êtes basé sur des choses que vous avez expérimenté ou l’on vous à dites… Des reproches peut-être, que vous avez entendu ou que vous avez ressentie.

Bien sûr, vous pouvez imaginer que ce sont toutes ces questions que je me suis posées, moi aussi, avant d’écrire mon livre “Maîtrisez l’Art de la répartie“. Et j’irais plus loin  c’est même pour ça que j’avais mis cette enquête en ligne, (dont je vous parlais précédemment) – pour me baser aussi sur vos témoignages, sur du concret – et également pour vérifier si mes hypothèse pouvaient être étayées, confirmées ou si au contraire, si j’étais totalement à côté de la plaque.
A ce jour, environ deux années après la mise en ligne de cette enquête, j’ai plusieurs dizaines de réponses. Ce sont des informations très précieuses en réalité. J’avance aujourd’hui, avec des réponses claires et précises, cumulées avec ce que j’entends au quotidien, avec ce que je vois de la part des professionnels que j’accompagne, que ce soit sur ce sujet de la répartie ou un autre.

Au sujet des femmes et la répartie en particulier ?

Est-ce que les femmes qui ont de la répartie ce sont aujourd’hui des femmes qui sortent du lot ?
Qu’en pensez-vous ?
Est-ce que aujourd’hui, les femmes qui ont de la repartie sont des femmes qui gênent ou qui dérangent ?
Et auquel cas encore, de quel genre de répartie parle-t-on?

  • Est ce que c’est du “rentre dedans” (ce que l’on appelle communément des “uppercuts verbaux”) ?
  • Est-ce que ce sont des rétorques basées sur “l’esprit”, pour d’autres femmes qui aimeraient à raisonner ?
  • Parle t-on encore de “finesse d’analyse” basés sur les “mots d’esprits” ?
  • Ou, s’agit-il de citations de grands penseurs qui se veulent inspirantes ? Auxquels cas, nous sommes dans une époque de liberté, en particulier d’expression et bien heureusement….

Toutefois, est ce que chacun, a titre individuel, et à fortiori lorsque l’on est une femme, s’octroie cette liberté d’expression?

Pour la répartie, beaucoup de questions finalement et si peu de réponses !

Actuellement, encore dans notre époque, nous pouvons rencontrer des femmes qui se musellent parce qu’elles se disent :

  • « Oh la la ! Mais non, si je dis ça qu’est-ce que ça va faire, comment il/elle va réagir ? Il/elle va mal le prendre… »

Ou, au contraire, vous vous dites en plein nuit :

  • « Ah mais pourquoi je n’ai pas dit ça, j’aurai dû lui répondre ça, arg ! ».

Si vous vous intéressez à la répartie, et d’autant plus si vous êtes une femme en particulier : qu’est ce qui fait que, tout d’un coup, quand on se couche, tant d’idées se déclenchent dans notre esprit ?
Vous avez remarqué ?
Ou pourquoi le soir,fait-on une sorte d’état des lieux de la journée que l’on vient de passer ? Parce que c’est bien à ce moment-là que reviennent tout un tas de frustrations vécues dans la journée… Vous avez remarqué aussi, c’est sûr !
C’est à ce moment précis de détente et de lâcher-prise et d’obscurité apaisante, que les punchline les plus efficaces, dissimulées aux tréfonds de notre cerveau surgissent au galop, sans même y avoir étaient invitées…

Le secret ? Approchez-vous, je vais vous faire une confidence… 

Et bien, le comble, c’est précisément parce qu’à ce moment-là, il y a un lâché prise qui s’opère en nous, parce que l’on s’allonge en décidant de “tout débrancher”, et que donc on relâche tout notre corps, qu’on lâche prise sur le corps ET l’esprit… C’est pour cela que précisément à ce moment-là… Que toute ces phrases apparaissent… Comme venues de nulle part, comme arrivées là par enchantement !

Et pourtant, elles ont toujours étaient là, quelque part en nous ces fameuses phrases…

Pourquoi n’y avons-nous pas accès alors ?

Dans l’idéal, nous devrions évoluer en permanence dans un état de ‘ici et maintenant”. Je dis “dans l’idéal, car notre esprit a besoin de sérénité et d’apaisement, pour avoir accès à ses contenus. Seulement voilà, notre quotidien tumultueux et oppressant nous envahit le corps, la tête et l’esprit, tant et si bien qu’au moindre coup de stress, ça fait “bourrage papier”… Les idées se bloquent, se tétanisent, comme sidérées sur place, et la tête est vide de phrases à dire, et la bouche aussi !
Parce que notre rythme actuel impacte sur le mental, sur tout le système cognitif et le système de pensée.
Ceci étant, ce n’est pas une facilité, avec quelques séances de neuro-training, tout peut s’apaiser en nous… Si si !
Il existe de nos jours, des méthodes de coaching diverses très efficaces pour agir sur les parties sensibles où demeurent des freins ou des blocages dans nos cerveaux.
Il suffit juste d’avoir la bonne clé pour ouvrir la bonne porte… Vous le savez, avec le bon outil et la bonne méthode, tout devient plus simple !

Vous voulez tester ?

Si vous êtes comme moi, nous préférons faire la lumière sur les solutions plutôt que sur les problèmes… Et comme il n’y a pas de mal à se faire du bien, agissons ensemble !
Avec le temps, j’ai développé des techniques pratico-pratiques basés sur une méthode inédite, afin que chacun et chacune puisse se sentir serein.e, au quotidien, et ce, quelque soit le contexte environnant. Et les témoignages positifs sont nombreux.
Je vous propose de tester vous aussi, vous allez voir ça va bien se passer 🙂 Suivez ce lien, et inscrivez-vous, je vous offre un coaching découverte de 30 min pour nous échangions en direct, vous et moi, afin que vous m’expliquiez ce dont vous avez besoin.

Je vous remercie pour votre lecture et prenez soin de vous !
A très vite.
Si vous avez trouvé cet article intéressant, je vous remercie d’avoir la “Humain Digital Attitude” en le partageant à vos relations.

Corinne Blanc Faugère

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing de Soi 2.0 - Corinne Blanc-Faugère

Chez nous Humain Digital, nous respectons nos lecteurs, 

et votre adresse Email ne sera ni vendue, ni échangée.

Merci pour votre inscription !

Partagez
Partagez
Tweetez