L’affirmation de soi, les femmes et la répartie ! Partie 1

Qu’en pensez-vous ? Qu’est-ce qu’on attend des femmes aujourd’hui ? Est-ce qu’on attend des femmes d’aujourd’hui, qu’elles aient une répartie spécifique, spéciale, particulière ? Est-ce, sans s’en rendre compte, tout un chacun attend que les femmes aient plus de répartie que les hommes ? Si oui, pourquoi ? Et les femmes elles-mêmes, qu’est-ce qu’elles en pensent […]

Publié par Corinne Blanc Faugère

Le 18/07/2020
"

Lire plus

Qu’en pensez-vous ? Qu’est-ce qu’on attend des femmes aujourd’hui ?
Est-ce qu’on attend des femmes d’aujourd’hui, qu’elles aient une répartie spécifique, spéciale, particulière ?
Est-ce, sans s’en rendre compte, tout un chacun attend que les femmes aient plus de répartie que les hommes ?
Si oui, pourquoi ? Et les femmes elles-mêmes, qu’est-ce qu’elles en pensent ?
Qu’attendent-elles elles-mêmes, d’elles-mêmes ? Voire, « qu’exigent-elles d’elles-mêmes ?

Y a plus de femmes que d’hommes qui pensent ne pas avoir de répartie ?

Si je mesure d’après les personnes, dans mon quotidien professionnel, qui viennent vers moi pour avoir des conseils, des techniques pour développer leur répartie, leur aplomb, leur leadership ou encore leur impact… il y a autant d’hommes que de femmes.
En revanche, ce qui est intéressant, c’est de constater que les raisons qui les freinent et pour lesquelles ils ou elles viennent me voir ne sont pas les mêmes.

Les femmes, bien souvent (et évidemment je parle en fonction de l’expérience des personnes qui viennent à ma rencontre que son coaching, en stage, en atelier, ou encore conférence), il est quelque chose qui se convoque chez les femmes et la répartie au niveau de la confiance en soi, au niveau de l’estime de soi et donc au niveau de l’audace quelque part aussi, dans le « oser dire », en fait. Donc, j’ai envie de dire, pourquoi lorsque l’on est une femme, nous avons bien souvent l’impression de manquer de répartie ? Et si on a cette impression, si souvent, c’est bien souvent qu’une impression. Et pourquoi lorsque l’on est une femme, quand on a de la répartie, c’est bien souvent (pas toujours, mais souvent !) en « force ». Comme si certaines, en fonction de leurs personnalités ou de leurs croyances sans doute, devaient passer directement de la case « rien » à la case « tout ». Comme une incontournable nécessité de s’imposer d’emblée, parce que s’affirmer sereinement serait trop difficile, ou inaccessible.

Comment faire dans ces cas-là, femmes ou hommes ?

Est-ce qu’on attend des femmes des choses spécifiques, inconsciemment, qu’on n’attend pas des hommes ?
Que ce soit dans le + ou dans le -, est-ce, au final, on attend des femmes qu’elles aient une répartie ?
Est-ce qu’on attend des femmes que ce soit de bonnes oratrices ?
Est-ce qu’on attend des femmes, des choses différentes en terme d’impact, en terme d’art oratoire, en terme de posture, en terme de leadership ?
Pourrions-nous y répondre d’emblée ?
Qu’n pensez-vous ? Il y a-t-il encore une sorte d’intelligentsia collective invisible, ou cela dépend des individus ?
Individuellement, nous pourrions être tenter de dire quelque chose du genre :
-« Ah ben oui, évidemment ! », ou encore :
-« Ah ben non, c’est fini ça ! », ou encore :
-«  Ah ben, maintenant que vous me posez la question, je ne sais pas j’y est pas pensé, je n’ai pas spécialement d’avis sur la question ».

Mais au-delà de notre propre avis personnel, au niveau sociétal, au niveau culturel, au niveau de la place de la femme dans l’entreprise, au niveau de la place de la femme dans la société qu’est ce qu’il se joue là ?
D’après vous ? De mon côté, je n’ai aucune certitude, j’observe et je questionne… J’ai quelques pistes de recherches, mais aucune certitudes.
Ce qui est sûr, c’est que nous nous trimbalons toutes et tous dans nos esprits, des “cela va de soit” qui, une fois interrogés, ne vont pas tant de soi que cela.

En tout cas j’ai rencontré plusieurs femmes qui ont rempli mon questionnaire et beaucoup de femmes m’ont confié qu’elles ne s’étaient pas rendu compte, jusque là,  que le répartie était quelque chose qui pouvait s’acquérir (comme le charisme d’ailleurs).
NB : Ça c’est mon dada, c’est mon credo, l’hypothèse que j’aime à confirmer au fil du temps est celle que « oui le charisme autant que le répartie et la répartie autant que le charisme sont des postures qui peuvent s’acquérir avec le temps et aussi avec un minimum de motivation, de l’envie et des choix.
Evidemment ce n’est pas en restant derrière notre bureau ou sur notre canapé qu’on va grandir en répartie ou en charisme. Là dessus, je pense que nous serons d’accord.

Et vous ?

Si vous lisez cet article, c’est que probablement, ce sujet des femmes et de la répartie vous intéresse, donc :

  1. Est ce que c’est parce que vous êtes une femme et que vous pensez manquer de répartie ?
  2. Ou est-ce parce que vous êtes une femme et qu’on vous a toujours dit que vous aviez une trop grand bouche ?
  3. Ou alors, est-ce parce que vous connaissez des femmes qui manquent de répartie ou d’autre qui en ont trop ?

Bref encore une fois, j’ai envie de vous inviter à réfléchir ensemble, quoi que vous répondiez, quoi que vous en pensiez, quel que soit ce qui vous motive et ce qui vous emmène ici, si vous pensez que vous manquez de répartie, en fait, vous en manquez par rapport à quoi ? Et si vous en avez trop vous en avez trop par rapport à quoi ?
Oui, vous avez bien un (ou plusieurs) critère.s de référence qui vous permettent d’estimer en fonction de quoi, vous avez “trop” ou “pas assez” de répartie ?
En connaissez-vous l’origine ?

Allez hop ! Je vous laisse vous pencher un moment sur la question, je vous laisse réfléchir un peu, et je vous donne rendez-vous tout de suite, pour la suite de la seconde partie cet article 🙂
A tout de suite.

Merci à vous.

Corinne Blanc Faugère

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marketing de Soi 2.0 - Corinne Blanc-Faugère

Chez nous Humain Digital, nous respectons nos lecteurs, 

et votre adresse Email ne sera ni vendue, ni échangée.

Merci pour votre inscription !

Partagez
Partagez
Tweetez